Sarroux-Saint-Julien Commune Nouvelle
Sarroux-Saint-Julien Commune Nouvelle
Sarroux-Saint-Julien Commune Nouvelle
Sarroux-Saint-Julien Commune Nouvelle
Sarroux-Saint-Julien Commune Nouvelle
Sarroux-Saint-Julien Commune Nouvelle

Belle et émouvante céremonie à Sarroux-Saint-Julien

24/06/2017
Belle et émouvante céremonie à Sarroux-Saint-Julien

Journée de souvenir que ce samedi 24 juin au monument aux morts de Saint Julien. Devant une assistance nombreuse, le comité cantonal de la FNACA présidé par M. Jean-Claude Faucher et la municipalité de Sarroux-Saint Julien dirigée par le maire, M. Xavier Gruat, dévoilaient une plaque en mémoire des deux jeunes hommes de Saint Julien tués au combat lors de la guerre d'Algérie : Bertrand de Mijolla décédé en juin 1957 et Rémy Labauze mort au combat en octobre 1959. 22 drapeaux présentés par des comités FNACA de la Corrèze et du Cantal ont rendu hommage au sacrifice de ces jeunes en présence de leurs familles mais aussi de Mme Danielle Coulaud, conseillère départementale, de M. Michel Defaye, vice-président national et président départemental de la FNACA et de M. Raymond Rougerie, président du comité de Meymac et maître de cérémonie.

Les enfants de Sarroux – Saint Julien et les autorités ont déposé des gerbes avant de courts et émouvants discours qui ont valorisé le courage de ces jeunes hommes partis combattre loin de leur Haute-Corrèze. Tous ont appelé au devoir de mémoire, à la nécessité d'associer les jeunes générations à ce souvenir fut-il douloureux. Tous ont demandé de ne stigmatiser aucun groupe, aucune personne mais, plutôt, d'encourager l'union, surtout en ces temps agités.

À 10 heures 30 précises, deux avions de l'école d'aviation de Cognac sont passés juste au-dessus du monument aux morts ajoutant une touche d'émotion supplémentaire à ce moment de rassemblement et de recueillement.

Un verre de l'amitié servi sous un magnifique chapiteau est venu clore cette matinée. Tout avait été soigneusement préparé dès potron-minet par quelques conseillers municipaux et employés communaux qui n'ont été avares ni de leur temps, ni de leur talent.